Décembre 2016, le début de la fin ou compte à rebours? non à la tempête de la Haine

2 décembre  2016 ; Les évènements s’accélèrent. La silhouette du typhon est là ..à l’apogée du confusionnisme le plus total où tous les repères politiques sautent? les ploutocraties émergent en solution de remplacement de la démocratie. Depuis l’élection de Trump a la tête des USA, le Brexit..  Quel candidat est « système ou antisystème »? , que sont la droite la gauche?  sur quoi vote t-on? où se trouve le curseur politique ? Où sont les idées ? Nous voici en face d’un grand n’importe quoi mondialisé.

27 novembre 2016 au sortir des primaires de la droite et du centre, la victoire de F. Fillion, le paysage politique continue de s’assombrir, la droite extrême, réactionnaire, ultra conservatrice reviens.. nous fait basculer dans le temps passé , certain y voient le retour du Pétainisme (lien)

Hier jeudi 1er décembre nous ouvrons en France la première case du calendrier de l’Avent avec l’annonce de la non candidature de F.Hollande à la présidentielle 2017 . Triste bilan d’un champ de ruine à gauche. Les primaires de la gauche (janvier 2017) s’annoncent agitées, pléthores de candidatures , rivalités..Quel impact aura sur les français la mise hors jeu coup sur coup des deux ex présidents (Sarko, puis Hollande) ?

Ce week end 3 et 4 décembre, tremblement de terre politique pour nos contrées Européennes . L’onde de choc du Brexit  arrive avec son cortège de revenants du Nationalisme dure, souverainisme étriqué, peuples apeurés.

– En Italie ce week end, un référendum sur la constitution.« À grand pas vers l’Italexit », pour Les Échos. « Après le Brexit, l’Italexit« , pour le quotidien allemand Focus. À en croire une partie de la presse, l’ombre d’un Brexit à l’italienne plane au-dessus d’un référendum crucial pour le président du Conseil, Matteo Renzi, qui doit se tenir dimanche 4 décembre. Le scrutin italien ne porte pourtant pas sur l’appartenance ou non à l’Union européenne (UE), contrairement au vote sur le Brexit au Royaume-Uni. Les Italiens doivent se prononcer sur une réforme constitutionnelle censée renforcer les pouvoirs du gouvernement au détriment des deux chambres afin de faciliter le travail de réformes de Matteo Renzi. (lien http://www.france24.com/fr/20161129-brexit-italexit-referendum-italie-renzi-grillo-m5s-union-europeenne-zone-euro) Il semblerait que la presse surfe joyeusement sur le  CONFUSIONISME AMBIANT.

-Elections présidentielles en Autriche pour un troisième tour opposant à nouveau Alexander Van der Bellen (Vert) et  le candidat de la droite populiste, Norbert Hofer tournant à la farce. Le candidat d’extrême droite est parvenu à faire invalider l’élection du 22 mai et la victoire de l’écologiste  pour cause de  colle défectueuse sur les enveloppes utilisées pour le vote par correspondance ne permettant pas de valider les suffrages. (lien) Un fiasco, une mauvaise plaisanterie qui nous rends bien grave. Evidement l’autrichexit plane.

PERSPECTIVES 2017?

Notre Europe a été marquée par une histoire commune durant deux guerres mondiales  avec la montée d’une idéologie le « National Socialisme » (fascisme) qui aujourd’hui est clairement de retour.. personne n’en parle.

Dernièrement en Suisse le gouvernement Vaudois s’est vu pour raison de sécurité d’ interdire le rassemblement à Genève du parti politique néo nazi Egalité et réconciliation de A.Soral qui faisait salle comble   https://www.letemps.ch/suisse/2016/11/02/gouvernement-vaudois-interdit-rassemblement-dextreme-droite-5-novembre?utm_source=facebook&utm_medium=share&utm_campaign=article

Qui en a parlé en France?

Il semble que la France et les français se complaisent dans le dénis à moins d’avoir la mémoire courte. Et le glissement s’effectue sans réaction: pour la prochaine élection présidentielle en 2017 les funestes silhouettes de politiques morbides se profilent; entre FILLION de droite extrême réactionnaire et l’extrême droite de la famille Lepen affichant de manière décomplexée pour sa campagne présidentielle un ROSE BLEUE le symbole du National Socialisme Hitlérien n’est-il pas assez claire? D’autant que la stratégie fort habile du F haine est effectivement de faire « l’ALTERNANCE » (nom de leur primaire d’extrême droite ) .c’est à dire  face à Fillion candidat des LR et le champ de ruine laissé par Hollande à gauche le boulevard est ouvert au F Haine de faire campagne sur ce Socialisme Nationaliste patriote, xénophobe, ultra conservateur et décomplexé dont Le N°2 du parti F Phillipot (ex Chevènementiste) est la caution (en tant qu’Enarque).

C’est quoi le national socialisme? nepotisme et ploutocratie!

Le philosophe MARCUSE analyse «  L’Etat national-socialiste n’est pas le contraire de l’individualisme compétitif, c’est son couronnement. Il libère les pulsions brutes de l’intérêt personnel que les démocraties ont essayé de maîtriser et de marier à l’exigence de liberté…Comme toute société individualiste, la société national-socialiste se fonde sur la propriété privée des moyens de production et s’organise, en conséquence, autour des deux pôles que forment, d’une part, le petit nombre de ceux qui maîtrisent le processus de production, et de l’autre, le gros de la population qui, directement ou indirectement, en dépend. « 

 rose-blau-balais-a-chiotte-a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *